Livre d’or

« Pour que nos mots intérieurs vibrent dehors

Donnons de l’amour dans le livre d’or »

Souleymane Diamanka

Laissez vos mots en commentaire dans le livre d’or, ils vibreront dehors.

12 réflexions au sujet de « Livre d’or »

  1. ce texte m’a été inspiré par l’un de tes vers alors je l’ai appelé pour le meilleur et pour le dire

    Quand le temps est orageux et Que la vie paraît fade
    Quand l’inspiration m’abrite et Que ma plume m’évade
    L’art me parle alors je l’écoute pour le meilleur et pour l’écrire
    Devant ma feuille blanche je me braque , je suis un veilleur à l’épistolaire je tire

    L’imagination me nourrit je l’ai mis au devant Comme les tirailleurs qu’on a mis pour périr
    Mon esprit se perd dans l’incertitude et seul La noblesse de L’âme en étant travailleur peut me guérir

    J’écris la démence d’un grailleur mes mots s’entremêlent comme des lignes sur une épure
    J’ai épousé l’art oratoire depuis mon plus jeune âge pour le meilleur et pour le dire
    Je l’aime et je l’aimerai il m’est fidèle pour le meilleur et pour le pire

    Quand je gratte les mots de joie, les mots de tristesse ou les mots soigneurs quand les maux s’empirent
    Je me laisse guider par l’instant afin de saisir la bonne rime de manière à ce que ma plume sur des visages esquisse des sourires…

    Chercher les lettres adéquats même s’il faut séjourner dans des nuits blanches et des jours sombres…ce pour le meilleur et pour le prix
    Ma poésie est roi dans son monde, ma plume et ses mots, le rêveur et son empire

    Emmanuel K.

  2. Alors

    Ce serait un soir,

    Un jeudi, peut-être…

    Un début de printemps – jonquille sur terre noire –

    Et ce serait comme un premier orage dans le désert,

    Comme si la terre sèche de nos cœurs appelait la pluie,

    Et que nos mains tremblantes espéraient la force de l’éclair.

    Dans un amas de cendres, voir fleurir les roses.

    Franchir les pierres en chaos jusqu’au bout de la brume.

    Nous serions là, attentifs,

    En alerte,

    Comme si nous attendions que le soleil couchant fasse une pirouette.

    Alors,

    Faire table rase ! Table rase !

    Jeter au feu ce qui plombe nos pieds !

    Bruler l’avant,

    Vider l’hier et l’avant hier !

    Epurer !

    Se réveiller, ré-activer !

    Désengluer !!

    Alors,

    Partir sans rien

    Dénués

    Juste ensemble

    Et vivants…

  3. redonne moi les frémissements qui dure tout au long de ta voix..
    même si je tremble en moi , ce n’est pas d’éffroi..
    entre elle est moi un champ d’oscillation vertical pour des vibrations horyzontales..
    ça ne me fait pas mal 🙂 , ta voie quelque part guérit mon âme..
    dieu aussi avant toi .. hihi merci ..encore ..hihi

  4. Regardez l’arbre il meurt
    Regardez les glacier fondent
    Regzrdez les ours polaires meurt
    Regardez nous on est toujours en vie alors que c’est de notre faute tous ça.

    Tu est et tu restera à jamais un frère pour moi.. #poetry #onepoeteshow

    Antoine

      1. Je suis
        La main droite de l’écrivain
        La lèvre supérieure de la chanteuse de salle-de-bain
        L’œil gauche s’attardant sur celle qui passe

        Je suis
        L’eau qui te coule sur les joues
        Le feu qui te brûle quand tu joues

        Je suis
        L’air qui t’inspire
        Je suis
        De l’enfant le sourire

        Je suis la terre que tu foules
        Je suis la pierre qui te roule

        Je suis un voleur de temps
        Un arrêt sur image
        Je fige l’instant
        Je suis de tous les âges

        Je suis le détail qui fait tout
        Je ne suis rien
        Je fais partie d’un tout

        Je suis la fin de l’histoire
        Et le début de nous

  5. Bonjour Souleymane,
    Je découvre ce matin l’ album  » L’ hiver Peul  » c’ est une pure merveille, merci infiniment pour ces mots. Qui y a t’il de mieux que les mots pour les maux. Bien à vous.
    Alain

  6. Merci d’être là, d’agir, pour les mots et pour nous
    Cette musique et ce sens que tu donnes partout
    Ravivent en moi l’espoir de voir un jour
    Un rayon de soleil dans ce monde d’atours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *